Canal+ ne veut pas payer la prochaine échéance des droits TV

Dans son édition du jour, le journal L’Equipe nous informe que Canal + ne versera pas la prochaine échéance de droits TV (près de 110 M€) prévue le 5 avril prochain. Le patron de la chaîne cryptée, Maxime Saada, l’a d’ailleurs annoncé dans un courrier adressé à la LFP. « Il n’est pas envisageable que nous payions les échéances à venir, alors même qu’en raison de la suspension du championnat de Ligue 1, aucun match ne peut être joué et, par suite diffusé sur nos antennes. »

Et si même si la saison reprend, le diffuseur historique du football français ne compterait pas régler l’intégralité des sommes dues.

De son côté, Bein Sports doit payer 42 M€ au mois d’avril. le journal sportif ne précise pas si le média qatari les versera.

L’Equipe révèle également qu’il resterait autour de 280 M€ à payer sur le montant annuel (759 M€) dû par Canal + et Bein Sports pour solder les paiements correspondant aux droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Pour information, les droits TV sont la principale ressource des clubs (36% de leurs recettes, et même 47% sans prendre en compte les transferts). Si les clubs français ne perçoivent pas l’intégralité de la somme, cela serait une véritable coup dur pour le football français.

Pour couronner le tout, la LFP et la chaîne cryptée Canal + n’entretiennent pas de très bonnes relations. En effet, les deux “partenaires” sont en procès à la suite des très nombreux matches reportés en raison des mouvements des Gilets Jaunes. Et le média français n’oublie pas non plus le dernier appel d’offre, pour la période 2020-2024, où elle avait été dépouillé de la Ligue 1 avant de racheter in extremis les droits tv de Bein Sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *