Des doutes concernant le futur stade ?

Ce mercredi, le président de la métropole de Montpellier, Philippe Saurel, s’est exprimé concernant le nouveau stade dans lequel évoluera le MHSC d’ici quelques années, dont la première pierre devrait être posée en 2019, lors de la Coupe du Monde de football féminin.

Le maire de Montpellier a confié dans le journal Midi Libre que l’enceinte prévue pour remplacer l’actuel Stade de la Mosson, qui portera le nom de Louis Nicollin, devrait compter au minimum 30 000 places. “Faire un stade à 25 000 places (jauge prévue initialement, avec possibilité d’extension à 30 000) serait une erreur. Cela nous empêcherait d’accueillir certaines compétitions internationales. Il en faudrait un peu plus de 30 000.”

Rien est encore fait…

Une réunion est prévue en début d’année, afin d’étudier la faisabilité du projet. “Un partenariat public-privé (comme à Lille pour le Stade Pierre-Mauroy), ce n’est plus possible. C’est aujourd’hui décrié en raison des gouffres que cela peut engendrer. Nous devons voir quelles seraient les coopérations possibles”, a indiqué M.Saurel, avant de rajouter que ce projet s’annonce “complexe mais pas irréalisable.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *