Le MHSC pense à une ancienne gloire pour se relancer

À Montpellier, nombreuses sont les questions qui se posent en interne concernant les mauvais résultats qui ne cessent de s’enchaîner. Le MHSC reste sur trois défaites consécutives en Ligue 1, ainsi qu’une élimination en Coupe de France face à Pau (2-1). Lors de la dernière journée de la première partie de saison, le calvaire à la Mosson contre le FC Nantes (0-3) a achevé les supporters de La Paillade, déjà remontés contre les joueurs après la correction reçue quelques jours auparavant à Nice (6-1).

Désormais, l’heure est à la révolte. Dès dimanche, les Héraultais doivent se ressaisir en empochant une victoire sur la pelouse d’Auxerre, afin de se donner un peu d’air sur la zone de relégation. En cas de nouvelle déroute en terre auxerroise, l’avenir de Romain Pitau à la tête de l’effectif pailladin pourrait devenir incertain. En effet, comme l’explique le quotidien L’Equipe, Laurent Nicollin espère prendre 4 à 6 points sur les 3 matchs à venir (à Auxerre, contre Paris et à Strasbourg).

René Girard à la rescousse ?

Si ce n’est pas le cas, le président montpelliérain songe à trouver d’autres alternatives, et René Girard serait l’une d’entre elles, comme le précise le média sportif. L’ancien entraîneur du MHSC, champion de France dans l’Hérault en 2012, pourrait être appelé en renfort afin d’accompagner Romain Pitau pour tenter de donner un nouveau souffle à son équipe. En contact fréquent avec les dirigeants de Montpellier, le coach de 68 ans semble se tenir à la disposition du MHSC. Affaire à suivre dans les prochaines semaines…