Joris Chotard, discrètement mais sûrement…

Né à Orange le 24 septembre 2001, Joris Chotard se révèle. En ce début de saison 2019/2020, le jeune joueur de 18 ans connaît une ascension fulgurante.

Lancé par Michel Der Zakarian lors du tout premier match de la saison au Stade de la Mosson, Joris Chotard ne cesse de faire parler de lui du côté du Montpellier Hérault Sport Club. En effet, le jeune milieu de terrain de 18 ans, qui a d’ailleurs signé son premier contrat professionnel le 24 septembre dernier, jour de son anniversaire, a ensuite confirmé qu’il était une révélation pendant le derby contre l’ogre nîmois, mais aussi, le week-end dernier, face au Toulouse Football Club (victoire 3-0).

“Le gamin il montre qu’il est capable d’être en concurrence avec les autres. J’avais discuté avec les gens de la formation, donc je savais qu’il avait de la qualité. Il est très intelligent, il sait joué juste, il a du coffre. C’est bien qu’on ait un jeune qui sorte comme ça. J’espère qu’il va continuer à être performant quand je ferais appel à lui”, a déclaré son coach, en conférence de presse, à l’issu de la rencontre opposant son équipe à l’AS Nancy Lorraine, en Coupe de la Ligue. Durant ce match, la pépite héraultaise s’est d’ailleurs offerte le premier but de sa carrière professionnelle.

Ces dernières années, le MHSC a vu éclore de nombreux joueurs sous le maillot orange et bleu, à l’image de Benjamin Stambouli, Rémy Cabella, Younès Belhanda, Morgan Sanson, ou même encore Ellyes Skhiri. Attentif à tout ce qui se passe du côté des jeunes, le Président Laurent Nicollin ne peut qu’être fier de voir une nouvelle pousse gravir les échelons avec succès et l’a fait savoir sur le site officiel des Montpelliérains. “C’est un gamin plein d’espoirs, plein de talents, et nous sommes heureux qu’il soit dans le projet. J’espère qu’il fera des belles saisons avec nous”.

“L’OM le voulait lorsqu’il avait 13 ans”

Joris Chotard aurait pu ne jamais jouer à Montpellier. Comme l’indique son ancien entraîneur, Kévin Corbière, au micro de France Bleu Hérault, “il y avait Sochaux qui avait proposé un contrat quand il avait 13 ans, et l’OM s’est aussi rapproché, mais son choix s’est porté vers Montpellier”. Le coach de l’US Pontet s’est notamment montré très élogieux envers son poulain de l’époque. “Joris avait quelque chose. C’est le meilleur joueur de sa génération dans le département. Les penaltys c’était 100% de réussite avec nous, les coups francs c’était du 80%. J’étais impressionné !”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *