Benjamin Stambouli explique son choix de numéro de maillot à l’Adana Demirspor

Dans un entretien accordé au magazine So Foot, le milieu de terrain défensif de l’Adana Demirspor, Benjamin Stambouli, est revenu sur son choix de numéro de maillot.

On a un large éventail de choix. En arrivant, j’ai demandé quels numéros étaient disponibles, on m’a dit de choisir celui que je voulais. J’en ai tenté deux-trois, mais ils étaient déjà pris à chaque fois, donc j’ai proposé le 90, et celui-là était dispo. C’est un clin d’œil à mon année de naissance, mais aussi à ma génération à Montpellier, celle qui a remporté la Gambardella en 2009. Avant de signer à Adana, je n’ai eu que deux aperçus de la Turquie, avec Schalke. Une fois en Ligue des champions, quand on joue à Galatasaray (en 2018, NDLR). On fait 0-0 là-bas, dans un concert de sifflets, c’était impressionnant. Et la deuxième fois, c’est quand Ozan Kabak a signé chez nous (l’année suivante, NDLR). Des supporters de Gala basés à Gelsenkirchen sont venus à l’entraînement pour l’encourager et lui dire qu’il n’était pas tout seul ici.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *