Younes Belhanda très peu courtisé avant son départ de Montpellier

Lors d’un live sur Periscope avec le journaliste d’Eurosport Manu Lonjon, l’ancien milieu de terrain du Montpellier Hérault Sport Club, Younès Belhanda, a souligné qu’il n’avait reçu que deux propositions après la saison 2012-2013. “Il faut savoir que lorsque j’ai quitté Montpellier, j’ai eu zéro offre de clubs européens qui m’est venu ou qui m’est parvenu par mon agent ou qui est parvenu au siège du club. Ça veut dire que s’il y a eu une offre, je n’ai pas été au courant et les seules offres que j’aie eues c’est Al Jazira  aux Emirats Arabes Unis et le Dynamo Kiev. “

Le pailladin a expliqué ensuite pourquoi il était parti à ce moment du Montpellier Hérault Sport Club. “Olive est parti, Bédimo qui est parti, Mapou qui est parti. Je me suis dit c’est le moment où il fallait que je parte. En plus, après l’année du titre, j’ai eu quelques petits problèmes avec les supporters où ils ont commencé à me siffler, je l’ai mal pris en tant qu’enfant du club je l’ai mal pris. Je ne voulais pas faire une année de trop où tu vois que je rentre dans le conflit tout le temps avec mes supporters tout le temps alors que normalement c’est un truc d’amour, c’est mon club de cœur. Il ne faut pas que je m’embrouille avec qu’eux, il ne faut pas que j’ai de la rancœur envers eux. Donc je me suis dit il faut que je parte. Les seules offres que j’avais c’était Dynamo Kiev et Al Jazira. Et le DInamo de Kiev à l’époque, c’était un club qui jouait tout le temps la Ligue des Champions, donc j’ai dit je veux rester en Europe et je vais au Dynamo Kiev.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *