Etincelant devant, fébrile derrière, le MHSC s’impose lors d’un match fou (résumé ; notes)

Ce dimanche à 15h, le Montpellier Hérault Sport Club accueillait le racing Club de Strasbourg pour le compte de la onzième journée de ligue 1. Sans leur capitaine d’entrée, Vitorino Hilton et dans un 4-3-3 les hommes de Michel Der Zakarian, fébriles derrière mais étincelants devant se sont imposés (4-3).

LA COMPO

Omlin – Sambia Pedro Mendes  Congré Ristic – Ferri (Chotard) Savanier Mollet (Dolly) – Delort Mavididi (Yun) Laborde (Hilton).

RÉSUMÉ

D’entrée de jeu, Lala trouvait Ajorque étrangement laissé seul qui buttait sur Jonas Omlin. Sur un corner, Teji Savanier trouvait le genou de Pedro Mendès qui ouvrait le score (8e). Après un bon travail côté droit de Gaetan Laborde, ce dernier lançait Junior Sambia qui centrait pour Andy Delort, pourtant loin des buts qui catapultait de la tête au ras du poteau de Kawashima (13e). Sur un centre de Diallo, Pedro Mendès contrait le ballon mais de la main. Après visionnage de la VAR, l’arbitre sifflait penalty. Lala le tirait à droite mais Jonas Omlin sortait le ballon ! Malheureusement, l’arbitre donnait le penalty à re-tirer, le gardien de Montpellier s’étant très légèrement avancé. Lala réduisait le score sur ce deuxième tir (22e). Sur un long dégagement du gardien strasbourgeois, Mendès était pris en défaut par Bellegarde et concédait un nouveau penalty. Diallo le transformait (26e). Mihailo Ristic, côté gauche, d’un extérieur du pied gauche “caviar”, trouvait la tête d’Andy Delort, laissé seul par la défense de Strasbourg et Montpellier reprenait l’avantage (31e). Sur un nouveau centre, Diallo encore seul aux six mètres ratait l’immancable de la tête (42e). Juste avant la mi-temps, sur un coup-franc, Daniel Congré ratait son intervention et Ajorque en profitait pour égaliser (45e).

En deuxième mi-temps, les hommes de Michel Der Zakarian attaquaient avec détermination mais ne parvenait pas à concrétiser. Au contraire, c’est Strasbourg qui allait se montrer dangereux mais Daniel Congré sauvait les siens (55e). Les pailladins allait reprendre l’avantage, suite à un centre de Junior Sambia, remis par Andy Delort pour une papinade de Gaetan Laborde (68e). Ajorque, dans la surface de réparation allait encore buter sur Jonas Omlin qui maintenait les siens dans le match (68e). Sur un centre d’Andy Delort omniprésent, Ilok Yun ratait le cadre de la tête (81e). Pour les dernières minutes, Montpellier repassait à 5 derrière avec l’entrée de Vitorino Hilton.

LES NOTES

Omlin (6) – Sambia (6,5) Pedro Mendes (4)  Congré (4,5) Ristic (6,5) – Ferri (7) Savanier (7,5) Mollet (6) – Delort (8,5) Mavididi (4,5) Laborde (8,5).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *