Les jeunes pailladins s’imposent à Monaco dans un match capital pour la première place du championnat (résumé)

Suite à la victoire de l’AS Saint-Etienne face à Castelnau Le Crès hier après-midi, les U19 Nationaux du Montpellier Hérault Sport Club avait besoin de remporter le choc de cette 21ème journée face à Monaco pour repasser à la première place du championnat. Les hommes de Fred Garny se sont imposés (1-2).

LA COMPO

Cozzella – Vargas Benchamma Tamas (Attoumani) Ghilas – Nassar-Chouiter Chotard Boudersa – Rouanet (Eboumbou) Vercruysse (Carbonero) Kasongo.

RÉSUMÉ

Ce match oppose deux des trois meilleures défenses du championnat. Ce qui pouvait laisser penser à un match fermé mais les deux équipes se livrent dans cette première mi-temps. Dès la dixième minute du match, les monégasques se procurent une grosse occasion. Sur un centre en demi volée côté droit de Thibault Vargas, l’attaquant asémiste, seul dans les dix-huit mètres, loupe sa tête qui permet à Vicenzo Cozzella de capter facilement le ballon. Deux minutes plus tard, Darick Ghilas ouvre le score pour les montpelliérains. Suite à un centre, le goal de Monaco repousse du poing le ballon dans sa surface et le latéral gauche héraultais est le plus prompt à le reprendre (0-1, 22′). A la demi heure de jeu, Thibault Tamas sort sur blessure et Karim Attoumani rentre en jeu. Deux minutes plus tard, Chris Kasongo, au milieu de terrain, lance en profondeur Jean Vecruysse qui plein de sang froid remporte son duel face au gardien monégasque (0-2, 32′). En fin de première mi-temps, le portier asémiste tergiverse dans sa relance et Chris Kasongo en profite pour récupérer le ballon. L’attaquant pailladin se fait alors faucher dans la surface de réparation par un défenseur adverse. Malheureusement l’arbitre ne siffle pas un penalty pourtant évident.
Dès la reprise, Montpellier est dangereux. Sur une contre attaque coté droit, Chris Kasongo transmet le ballon à Jean Vercruysse qui envoie Bastien Rouanet en profondeur. Malheureusement sur son mauvais pied, l’attaquant pailladin tire sur le gardien de but. Ensuite, Monaco prend l’ascendant et est transformé suite à deux changements. Avant la demi-heure de jeu, les asémistes réduisent le score. Suite à un centre côté droit, le joueur Popovich reprend le ballon au point de penalty et fait trembler les filets (1-2, 56′). Dans la foulée, les monégasques sont tout près d’égaliser mais sur la première occasion Vincenzo Cozzella s’interpose et repousse le ballon dans les pieds d’un autre joueur monégasque qui voit, à son tour, son tir stoppé sur sa ligne par le capitaine Samy Benchamma. A l’heure de jeu, Monaco obtient un penalty. Vincenzo Cozzella part du bon coté et dévie en corner le tir de Thuram. Les 30 dernières minutes sont une attaque défense mais les montpellierains bien recroquevillés conservent ce score. OUF !

Grâce à cette victoire, les pailladins reprennent la première place du championnat à Saint-Etienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *