Durant cette période difficile pour le football français à cause de la pandémie liée au coronavirus, Yanis Ammour accepte de répondre aux questions de MHSC OnAir dans un entretien exclusif. L’attaquant du Montpellier Hérault Sport Club (prêté à l’AS Béziers cette saison), se confie sur différents sujets. Le Covid-19, sa saison chez les Biterrois, ses ambitions au sein du MHSC… Il nous dit tout !


Bonjour Yanis, pour commencer, question basique, comment vas-tu ?

Bonjour, ça va merci, je vais bien. Je suis rentré à Montpellier pour me confiner en famille, tout va bien pour nous, en espérant que ça dure jusqu’à la fin de tout ça…

En ce moment, la France est en confinement. Le football est à l’arrêt. Comment se passe tes journées ? Tu arrives à t’occuper ?

Ce n’est pas habituel, mais on s’adapte. Je fais du sport, je regarde des films et des séries… Parfois les journées sont longues, donc il faut bien trouver un moyen de passer le temps… 

As-tu un programme de sport à respecter pour te maintenir en forme ? Si oui, de quoi s’agit-il ?

Le préparateur de l’AS Béziers nous a donné un programme à respecter. Il y a de la course, des exercices de musculation et des exercices de renforcement. 

J’imagine que tu dois être impatient de retrouver les terrains ?

Oui, effectivement, c’est de plus en plus long et l’envie de faire un match de football commence à se sentir… Mais bon, j’espère qu’on se sortira vite de ce confinement et qu’on pourra finir le championnat après cette période compliquée. En attendant, je donne mon soutien aux personnels soignants, aux transporteurs routiers, aux vendeurs en agroalimentaire, et aux nombreuses personnes qui travaillent toujours dur pour aider la population.

Bon, on va parler de choses un peu plus souriantes… On va évoquer ta carrière. Depuis le début de la saison tu es prêté à l’AS Béziers par le MHSC. Comment ça se passe pour toi dans le Biterrois ?

Le début de saison a été réussie avec pratiquement que des titularisations pour moi, mais la suite s’est compliquée avec ma blessure (élongation des ischio-jambiers). Sinon, j’ai beaucoup appris dans le vestiaire de l’ASB et je pense avoir beaucoup gagné en maturité.

Cet été tu vas revenir à Montpellier. Que compte-tu faire dès ton retour à Grammont ?

Déjà, je vais retrouver mes marques. Ça fait plaisir de revenir dans mon club formateur, mais c’est ma dernière année de contrat et sûrement la plus importante, donc à moi de montrer que j’ai appris en partant en prêt une année.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Mon objectif, c’est déjà de faire une très grosse préparation physique d’avant saison, je pense que ça conditionne pas mal de choses, et après on verra ce qu’il en est au niveau de l’effectif professionnel. S’il y a une carte à jouer je la jouerai à fond !

Quelles sont tes ambitions à long terme ?

Mes ambitions, à long terme je dirais bien-sûr de m’imposer à Montpellier. Si ça ne se fait pas, mon futur se fera ailleurs comme on dit, mais je vis au jour le jour donc je n’y pense pas encore.

Yanis, merci pour cet entretien. prends soin de toi pendant le confinement. Je te souhaite une bonne fin de saison avec l’ASB, en espérant qu’elle se termine, et j’espère que de belles choses t’attendent dans les semaines à venir…

Merci à toi et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *