Andy Delort voit la vie en orange et bleu !

Sensibilité et affection sont les deux mots à employer lorsque l’on parle d’Andy Delort. Souvent perçu comme un “bad boy”, le natif de Sète prouve ces derniers mois qu’il n’ait pas celui qui est décrié par certains médias.

Arrivé au Montpellier Hérault Sport Club l’été dernier en provenance de Toulouse, le joueur de 27 ans a eu besoin de quelques matchs pour se lancer dans le grand bain. Désormais, le Sétois compte sept buts à son compteur, ainsi que trois passes décisives. Ce n’est pas rien pour un footballeur qui a galéré pendant de nombreuses années, mais qui a maintenant emprunté l’autoroute du bonheur en arrivant au MHSC. “Je vais vous gaver, mais je suis heureux d’être chez moi, de représenter ma région avec ce club. Le Président a fait un effort et je veux le remercier jusqu’à la fin”, a-t-il déclaré dans les colonnes du Midi Libre.

Depuis plusieurs semaines, un lien s’est créé entre Andy Delort et les supporters de La Paillade. “Ce lien, je le sens parce que je suis d’ici. Les gens m’appellent Andy, il n’y a pas de Monsieur Delort. Quelque chose est en train de se créer”, a lancé l’ex-Toulousain, qui croit en son équipe et qui veut faire rêver le public montpelliérain pendant un bon bout de temps. “C’est une bonne année pour nous. On ne va rien lâcher pour faire bander notre public jusqu’au bout !”.

Plus que jamais motivé, l’attaquant héraultais veut montrer qu’il est prêt à se donner à fond lors de chaque match afin de ne rien laisser au hasard. “Je me lève tous les jours avec le plaisir d’aller à l’entraînement. J’ai une famille extraordinaire, des enfants magnifiques, une vie de fou. Je n’ai pas perdu cette envie. Sur un terrain, il n’y a pas de footballeur pro, de mec qui gagne bien sa vie. Si l’entraîneur doit me sortir, c’est que je ne peux plus marcher. Tant que j’aurai cette envie, je serai le plus heureux”, a-t-il annoncé. On peut donc dire que le n°11 pailladin voit la vie en orange et bleu.

L’INTERVIEW COMPLÈTE EST À RETROUVER ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *