Arnaud Souquet revient sur l’attitude de Neymar lors du match MHSC-PSG

Après Andy Delort et Michel Der Zakarian, c’est au tour d’Arnaud Souquet de revenir sur le match opposant le Montpellier Hérault Sport Club au Paris Saint-Germain, et de revenir en détail sur l’attitude de Neymar. En effet, le latéral droit du MHSC a évoqué, dans Team Duga sur RMC, l’agacement qu’il y avait autour du génie brésilien.

“Je pense qu’il y avait de la frustration derrière tout ça. C’est le fait qu’à un moment donné, en menant 3-1, ils faisaient des petits une-deux, des passes à trois-quatre mètres. Mais après, c’est de bonne guerre aussi. Tout le match, on a été devant. On a joué avec nos armes et je peux comprendre. Mais c’est dommage pour un joueur comme ça parce qu’on voit la qualité qu’il a”, a déclaré le défenseur pailladin. “Le problème, c’est que si on craque, qu’on y va et qu’on le coupe en deux, c’est nous qui serons pénalisés derrière. Et lui aura réussi ce qu’il veut. Donc il faut essayer d’être intelligents et de faire le moins de fautes possibles. Parce-que quand on voit le coup franc qu’on a concédé et celui qu’il a failli mettre, il faut essayer de limiter les fautes. Mais c’est un peu une guerre des nerfs. Les consignes n’étaient pas propres à Neymar, se défend Souquet. C’était l’équipe de Paris en général qu’il fallait secouer. Et quand je dis secouer, je parle en termes de football, pas de mettre des coups et d’être méchant. Même s’il y a eu quelques interventions un peu limites, je pense que dans l’état d’esprit, on a répondu présents. Il n’y a pas eu de méchanceté dans les contacts. On a fait notre travail.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *