Benjamin Stambouli espère revenir au MHSC avant la fin de sa carrière

Formé au Montpellier Hérault Sport Club, Benjmain Stambouli a été interviewé par le site officiel du MHSC. Il en a profité pour revenir non sans émotion sur ses belles années montpelliéraines. Malgré ses nombreuses expériences dans de grands clubs européens, Benjamin Stambouli a “toujours gardé cette mentalité ‘‘Paillade’’ que l’on m’a inculquée à Montpellier en ne lâchant rien, même quand je jouais moins, et ça m’a permis de rebondir”

Le défenseur central ou milieu défensif se remémore des exploits qu’il a accompli au MHSC. “Je pense évidemment en premier au Centre de Formation. Quand tu arrives à 14 ans et que tu quittes ton petit cocon, la famille te manque. On était chez les sœurs à l’Institut; c’est là que j’ai connu Younes (Belhanda), Rémy (Cabella), Jonas (Martin), Teddy (Mézague). Après il y a eu évidemment le succès en Coupe Gambardella, le titre de Champion de France en 2012… Ça restera gravé pour toujours dans ma mémoire. De temps en temps je vais sur le site du club ou sur YouTube et je regarde les extraits du match contre Lille. Ça me remet des frissons, j’en ai les larmes qui montent. C’est tellement fort que c’est dur à décrire le MHSC pour moi. J’ai tellement de souvenirs…”

Le joueur de 28 ans ne loupe aucun match du club pailladin “J’ai vu pas mal de matchs du MHSC depuis mon départ, et dès que j’en rate un, je regarde le résumé. Le MHSC est une vraie bonne équipe, complète qui va au charbon” et est dithyrambique sur les joueurs qui composent le groupe professionnel “J’adore les attaquants car ils font un travail monstre et Mollet est un super joueur aussi. Ellyes (Skhiri) me régale au milieu. Il défend, il met des taquets, il prend ses responsabilités aussi sur le plan offensif… Les anciens sont toujours là comme Vito, Daniel ou Souley… Il y a aussi Benjamin Lecomte avec qui j’étais en Espoirs et qui est un super gardien. Je me régale de suivre cette équipe et ça me rappelle vraiment ce qu’est La Paillade. Il y a du talent mais ça va au charbon. Cette équipe ne lâche rien.”

Pour conclure, Benjamin Stambouli a passé un message aux dirigeants et aux supporters du MHSC “Je souhaite beaucoup de succès aux dirigeants du club. Je leur ai déjà dit puisqu’on s’écrit régulièrement avec certains, donc, ils savent déjà tout le bien que je pense d’eux. Je suis très fier d’être passé par le MHSC. Aux supporters je leur dirais qu’ils me manquent et que je crois que quand on est Pailladin un jour, on est Pailladin toujours. En tout cas, je n’oublierai jamais toutes mes années à Montpellier et l’accueil des supporters quand je suis revenu avec Paris. Ils avaient scandé mon nom et c’est quelque chose que je n’oublierai jamais. J’espère qu’avant la fin de ma carrière, je repasserai par la case départ en revenant ici.”

Retrouvez l’intégralité de l’interview en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *