Francis De Taddeo : “Aujourd’hui, 82% des jeunes du centre de formation sont issus du grand Sud”

Le directeur du centre de formation du Montpellier Hérault Sport Club, Francis De Taddeo, était l’invité de l’émission 100% club sur France Bleu Hérault animée par Bertrand Queneutte. Francis De Taddeo a notamment la politique de recrutement du centre de formation.

“Le premier recrutement pour moi, c’est le grand Montpellier, l’Hérault bien sûr. Si on dessine des cercles concentriques, c’est-à-dire d’abord le grand Montpellier puis après l’Hérault, puis après l’Occitanie. Aujourd’hui, il y a 82% de jeunes joueurs au centre de formation qui sont issus du grand Sud de Monaco jusqu’à Toulouse. Ça veut dire qu’on est sur un recrutement de type régional. Robert Nouzaret a repris la responsabilité du recrutement il y a trois saisons. Donc, il a remis en place toute une organisation qui avait besoin d’être un petit peu redynamisé. Il a étendu la zone d’influence en ayant un observateur sur la région parisienne et deux observateurs sur la région de Lyon. Bien sûr, on a Claude Barrabet qui travaille pour nous sur La Réunion. On s’en tient là parce qu’on considère que c’est très bien (…) Il y a fort à parier dans le futur, que vous voyez arriver de plus en plus de jeunes joueurs de l’école de football du Montpellier Hérault au niveau du centre de formation. Et puis, on a redynamisé un certain nombre de partenariats avec les clubs de l’Hérault pour avoir des antennes et non des réseervoirs. Des réservoirs, c’est un peu péjoratif. On ne stocke pas des joueurs. On est en bonne relation avec beaucoup de clubs, on ne s’engage en rien mais on ne s’empêche en rien d’avoir des informations privilégiées et c’est eux qui nous l’indiquent de manière privilégiés. On essaye, nous, d’être réactif et efficace, à l’écoute pour pouvoir répondre aux sollicitations si un jeune joueur est bon. Notre rôle à nous c’est de le voir, de l’accueillir et de bien contrôler cette information. Notre cible prioritaire aujourd’hui c’est le grand Montpellier au travers notre école de football, les clubs du grand Montpellier parce qu’avec Lattes, Castelanau, Montferrier ce sont de vraies écoles de football qui travaillent vraiment bien. Sète qui est devenu un de nos partenaires. Là c’est le grand Montpellier qui va jusqu’à Sète. Le Gard aussi où on peut être en concurrence avec nos amis nîmois.”

Crédit Photo : Montpellier HSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *