Laurent Nicollin : « Quand tu as une financée et qu’elle ne veut plus coucher avec toi, tu ne vas pas l’attacher »

Invité de l’émission 100% Paillade sur France Bleu Hérault, Laurent Nicollin a répondu aux questions du journaliste Bertrand Queneutte. Le Président du Montpellier Hérault Sport Club a évoqué le départ de l’attaquant héraultais Andy Delort à l’OGC Nice. L’international algérien n’avait plus la tête à Montpellier malgré ses déclarations d’amour répétées au MHSC et à ses supporters.

« Si le joueur est attaché au club et dit qu’il ne veut pas partir, il n’y a même pas de discussion avec NiceOr quand le joueur veut absolument partir parce qu’il estime que c’est un plus pour sa carrière d’aller à Nice, on discute, on échange. Il faut être honnête, il y a quand même plus de potentiel pour gagner des matches avec un milliardaire derrière et un stade de 35 ou 40 000 places. Il aurait pu marquer l’histoire du club, mais il a choisi autre chose. Tant mieux pour lui, tant pis pour nous. On ne va pas s’apitoyer sur Andy qui est quelqu’un que j’apprécie énormément et qui s’est défoncé pour le club depuis trois ans. L’histoire se termine en eau de boudin, ça m’embête pour mon nouveau coach (Olivier Dall’Oglio) mais c’est la vie. Quand t’as une fiancée et qu’elle ne veut plus coucher avec toi, tu ne vas pas l’attacher. Si elle s’en va, tu en trouves une autre et voilà. Je comprends que les gens soient déçus, surtout sur la manière. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *