Michel Der Zakarian “emmerde” les détracteurs

Lors d’un entretien accordé à Margot Dumont sur beIN Sports, l’entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club, Michel Der Zakarian, s’est confié sur sa saison avec le MHSC, est revenu sur les critiques qu’il reçoit, et s’est exprimé concernant le niveau de jeu de son latéral droit, Ruben Aguilar.

Arrivé en juin 2017 dans l’Hérault, l’ancien coach du Stade de Reims avait pour ambition de réaliser une saison plus intéressante que la précédente, tout en améliorant le secteur défensif, qui était très fébrile auparavant. « Quand je suis arrivé à Montpellier, on voulait faire une meilleure saison que la précédente. Moi, personnellement, je voulais que l’équipe défende bien mieux, car la saison dernière elle a encaissé 68 buts. Aujourd’hui, on est la deuxième meilleure défense du championnat. On a pour ambition de finir 5ème ou 6ème. Je ne sais pas si on va y arriver, mais j’espère réussir. »

Le système de jeu employé par MDZ est parfois critiqué par certains spécialistes, notamment sur le fait qu’il y ai une défense à cinq joueurs, mais celui-ci ne fait pas attention aux réactions des détracteurs, et l’a fait savoir sans langue de bois. « Je les emmerde ! Quand je fini un match sans prendre de but, je suis content. Il n’y a pas qu’une seule façon de jouer au football. On a pas la meilleure équipe du monde, on essaye de jouer avec les joueurs que l’on a, et de créer du jeu par moment. Il n’y a pas beaucoup d’adversaires qui trouvent des solutions contre nous. On emmerde beaucoup d’équipes et j’espère que l’on va continuer à emmerder beaucoup d’équipes. Les personnes qui sont là pour critiquer, je m’en fout ! », a-t-il lâché.

Lors du dernier mercato estival, le latéral français de 24 ans, Ruben Aguilar, a fait son arrivée à La Paillade, en provenance de l’AJ Auxerre. Titulaire indiscutable dans le couloir droit depuis la mise en place de la défense à cinq, le natif de Grenoble montre de très belles choses sur le terrain, qui ne passent évidemment pas inaperçu aux yeux de Der Zakarian. « Ruben est un gros bosseur. Il a une grosse mentalité de travail. Aujourd’hui, je ne pense pas qu’il ira faire la Coupe du Monde, c’est un peu trop tôt, mais dans le futur, si il garde ce niveau là et ces exigences là, je pense qu’il peut y arriver. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *