Nathan Vigneron à cœur ouvert (exclu MhscOnair)

Aujourd’hui, focus sur un joueur prometteur. Il s’agit de Nathan Vigneron, jeune milieu de terrain offensif de 18 ans, qui évoluait la saison dernière avec l’équipe U19 du MHSC.

Bonjour Nathan. Peux-tu te présenter à la #TeamMHSC ?
Je m’appelle Nathan Vigneron, j’ai 18 ans. Je suis originaire de Boulogne sur Mer. J’ai évolué au sein du MHSC de 2014 à 2017. Je suis de base un milieu offensif qui peut éventuellement évolué sur un côté.

Qu’est ce qui t’a donné envie de pratiquer un sport collectif comme le football ?
J’ai été bercé dans le monde du football durant toute mon enfance, ce qui m’a donné ensuite l’envie de le pratiquer.

Comment es-tu venu au MHSC ?
Alors que je jouais pour le club de l’ETOILE FREJUS / ST RAPHAEL, j’ai été repéré à l’âge de 12 ans, notamment par un recruteur du MHSC. Je me suis alors engagé dès la saison 2011/2012 au Centre de Formation du MHSC. Par contre, je n’ai joué au club qu’à partir de la saison 2014/2015. En effet, j’ai intégré le CREPS d’Aix en Provence pendant deux saisons, 2012/2013 et 2013/2014, durant lesquelles j’ai continué de jouer sous les couleurs de FREJUS / ST RAPHAEL. J’ai donc ensuite intégré le Centre de Formation du MHSC dans le cadre d’un contrat de joueur aspirant, qui a pris fin au 30 juin 2017.

Comment s’est passée la saison 2016-2017 sur un plan individuel mais aussi collectif ?
Sur le plan individuel, la saison a été plutôt positive, même si je n’étais pas forcément tout le temps titulaire. J’ai disputé 19 matchs, dans lesquels j’ai inscrit 4 buts et délivré 3 passes décisives. Sur le plan collectif, la saison a été une nouvelle fois très positive, puisque nous avons terminé second du championnat, et avons remporté la Coupe Gambardella.

Que retires-tu de ses trois années passées au MHSC ?
En passant trois années de formation au sein d’un club professionnel, il est bien évident que je peux retenir du positif comme du négatif. J’ai eu des débuts compliqués en U16, où je n’ai pas forcément tout le temps joué. Il m’est même arrivé de ne pas apparaître dans le groupe pendant plusieurs matchs. J’avais un manque de confiance, je n’étais pas bien dans mes crampons. L’année U17 nationaux avec le coach Lippini m’a carrément renforcé. J’ai été souvent dans le groupe, et le coach m’a permis de retrouver de la confiance (5 buts, 4 passes décisives). Nous avons fini premier de notre groupe, ce qui nous a mené au quart de finale du championnat de France U17 (défaite 1-3 contre le PSG). Ces trois années m’ont permis de progresser techniquement et physiquement, mais m’ont aussi endurci mentalement, car il est vrai que cela n’a pas été toujours facile pour moi. matchs. J’avais un manque de confiance, je 


Comment vis-tu ton départ du MHSC ? Quels sont tes ressentis ?
Cela a été difficile pour moi d’apprendre que le club n’allait pas me conserver. Avant d’apprendre cette nouvelle, j’étais confiant que l’aventure allait se poursuivre, car certains membres du club m’avaient fait part que j’avais du potentiel et qu’il y avait quelque chose à faire par la suite. Malheureusement, certains étaient pour que je reste, et d’autres ne l’étaient pas. Les choses ont fait qu’il fallait que je parte. Sur cette fin de saison, je ne retiendrai que des sentiments de rage et d’injustice au sein du MHSC, car j’aurai pu montrer encore plus de choses si l’on m’avait donné la chance de m’exprimer plus souvent.

As-tu des pistes pour la saison à venir ?
Concernant ma situation actuelle, je suis libre, et donc à la recherche d’un nouveau challenge. Plusieurs personnes m’aident pour que je retrouve au plus vite une cellule professionnelle.

Quels sont tes objectifs pour les années à venir ?
Fort d’une expérience de trois saisons au sein d’un club professionnel, je suis très motivé à l’idée de pouvoir retrouver un nouveau club et de continuer à progresser. Décrocher un contrat professionnel fait partie de l’un de mes objectifs principaux pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *