Nicholas Gioacchini : « Même si je suis toujours sous contrat avec Caen, je suis montpelliérain »

En conférence de presse d’avant match, l’attaquant du Montpellier Hérault Sport Club, Nicholas Gioacchini, a évoqué, auprès du journaliste de France Bleu Hérault Bertrand Queneutte, son avenir incertain avec le club pailladin.

« C’est quelque chose que j’ai en tête, qui m’a peut-être bloqué un peu au début. Je me disais qu’il fallait que je fasse ci, que je fasse ça. Tu commences à réfléchir… mais je me suis rendu compte qu’il ne faut pas ! En fait, si ça ne marche pas ici, c’est pas grave. J’aurai fait ce que je pouvais faire. Ca voudra dire que ce n’était pas l’endroit pour moi. Même si, évidemment, j’espère que ce sera l’endroit pour moi, le club pour moi (rires). Mais on en revient à mes performances, mes statistiques, mon envie de progresser. Je me considère déjà comme faisant partie du club. Même si je suis toujours sous contrat avec Caen, je suis montpelliérain. C’est ma mentalité. Je connais de mieux en mieux les joueurs, sur le terrain et hors terrain, ça m’aide en terme de confiance. Et cette option d’achat, j’y pense encore. Mais c’est beaucoup plus rare que quand je suis arrivé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *