Olivier Dall’Oglio dithyrambique envers Téji Savanier

Invité de l’After Foot ce mardi soir sur RMC, l’entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club, Olivier Dall’Oglio, s’est montré très élogieux envers Teji Savanier, auteur d’un début de saison canon.

« Je le connaissais depuis qu’il était à Arles, quand il débutait en Ligue 2. On savait tous, nous techniciens, que c’était un joueur techniquement qui est très à l’aise, avec une vista au-dessus du lot et une petit grinta aussi qui fait du bien (…) Au quotidien, c’est assez simple, parce que déjà c’est un compétiteur, il aime l’entraînement et toucher le ballon. C’est un grand plaisir. Je le connaissais déjà, mais je l’ai découvert encore plus sur le côté technique. Il voit vite, il voit des choses que tout le monde ne peut pas voir (…) Je n’ai pas envie qu’il quitte Montpellier tant que je suis là. Je pense qu’il s’épanouit ici, parce qu’il est proche de sa famille et sa deuxième famille c’est le MHSC. Il est comme un poisson dans l’eau au club. Il est très apprécié pour sa mentalité ici, il est dans un contexte parfait. On a vu qu’il avait participé aux JO, qu’il s’était aussi éclaté, malgré le contexte (…) Dans le vestiaire il y avait quelques personnalités, lui en faisait partie, et aujourd’hui il y en a moins. D’autres ont pris la place et lui a pris plus de responsabilités. Le fait de lui donner le brassard lui a donné ces responsabilités en plus, qu’il a pris facilement. Sur le terrain, on a le choix de le faire jouer en 6 plus défensif ou de le mettre avec plus de libertés en haut où on sait que dans la dernière passe il va être décisif ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *