Vitorino Hilton : “Louis Nicollin me renouvelait automatiquement sa confiance”

Dans un entretien accordé au journal L’Équipe, le capitaine du MHSC, Vitorino Hilton, est revenu sur son arrivée dans l’Hérault et ses nombreuses prolongations de contrat qui ont suivi. Le défenseur brésilien avoue “ne jamais avoir eu de plan de carrière” à Montpellier.

“Quand j’arrive à Montpellier, en août 2011, on me dit déjà que mes jours sont comptés. J’étais déjà vieux à presque 34 ans. J’avais signé pour un an, plus une saison en option. Quand je rencontre Laurent Nicollin (alors président-délégué du club) et Bruno Carotti (directeur sportif) à Aix-en-Provence pour négocier mon contrat, ils me proposent même une reconversion. Finalement, j’ai signé huit prolongations ! J’allais voir le « prez » (Louis Nicollin) à chaque fin de saison et il me renouvelait automatiquement sa confiance. Je n’ai jamais eu de plan de carrière à Montpellier. C’est au jour le jour, mois après mois, année après année. La saison dernière, j’ai fait 28 matches en autant de journées avec le Covid-19. Dès le déconfinement, j’ai resigné. Tout était prêt. J’étais le premier joueur à prolonger son contrat avec un masque”, a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *