Daniel Congré : “On attend ces gros matchs avec beaucoup d’impatience”

A l’issue d’une trêve internationale qui a permis à la plupart des joueurs et au staff technique de recharger les batteries, le MHSC revient aux affaires courantes dès ce Dimanche après-midi, pour une affiche très intéressante contre le Stade Rennais. Jour de conférence de presse oblige, Daniel Congré s’est présenté face à la presse pour évoquer cette période de trêve ainsi que la prochaine échéance qui attend les Pailladins au Stade de la Mosson.

La trêve nous a permis de nous rafraîchir la tête“, a estimé Daniel Congré en préambule. Ce “break” s’avérait effectivement nécessaire dans la mesure où nous avions quitté l’équipe de Michel Der Zakarian juste après que celle-ci ait encaissé sa seconde défaite de la saison face au SCO d’Angers, au terme d’un match assez frustrant, mais que les angevins avaient su débloquer pour gagner par la plus petite des marges. Un petit couac à l’aube, pour le MHSC, d’un enchaînement de rencontres compliquées jusqu’à la trêve hivernale, mais que Daniel Congré aborde avec impatience : “des matches très importants arrivent, contre de grosses équipes (Rennes, Monaco, Lille, le PSG, Nantes et enfin Lyon à domicile juste avant la trêve hivernale). On attend ces gros matches avec beaucoup d’impatience. On ne regarde pas forcément le classement à cette période de l’année, la pression on l’a forcément. Ce n’est pas anodin d’être troisièmes mais ça peut très vite basculer. Mais je pense qu’il y a une marge de progression“.  Concernant le Stade Rennais, qui arrive Dimanche avec le statut d’équipe assez inconstante dans ce championnat, Daniel Congré n’en reste pas moins prudent : “le Stade Rennais est une équipe très dangereuse avec un gros groupe, il faudra être vigilant dimanche“.

Épanoui dans le plan de jeu proposé par Michel Der Zakarian, cadre de l’équipe, le défenseur central Pailladin n’a pas manqué de rappeler qu’une “famille s’est créée au MHSC depuis quelques années et aujourd’hui, je fais partie de cette famille“. Interrogé par la suite sur son coéquipier Pedro Mendes, néo-international portugais,  Daniel Congré n’a pas tari d’éloges à son sujet : “quand Pedro Mendes est arrivé, j’ai tout de suite été séduit par ses qualités, je pense aussi qu’il a progressé puisqu’il joue avec la sélection Portugaise, c’est très bien pour lui“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *