Les Montpelliéraines s’imposent difficilement face au Havre (résumé)

Ce samedi après-midi, la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club accueillait le Havre Athletic Club à Grammont pour le compte de la neuvième journée de championnat. Les Pailladines se sont difficilement imposées sur le score de 3-1 grâce à des buts de Dominika Škorvánková, Ashleigh Weerden et Mary Fowler.

LA COMPO

Perrault – Torrent De Almeida Lakrar Pankratz – Landeka Škorvánková (Fowler) Banusic (Le Bihan) Weerden –  Engman (Mondésir) Petermann

Résumé

Ce sont les Havraises qui sont le mieux rentrées dans le match. En effectuant un pressing haut, les Normandes ont su bousculer la défense montpelliéraine pour  se procurer les meilleures occasions. Sur un contre bien mené, l’attaquante islandaise Þorvaldsdóttir trouve finalement le poteau alors qu’elle se trouvait seule face à Perrault à la 9e minute de jeu. Cinq minutes plus tard, Landeka trouve Engman dans la profondeur. La Finlandaise marque mais son but est refusé pour hors-jeu. Après cette première occasion pailladine, l’équipe visiteuse ne baisse pas en intensité. Suite à un nouveau contre, Clark trouve le chemin des filets grâce à un gros travail de Þorvaldsdóttir (0-1, 17′). Les Havraises sont bien en place tactiquement et défensivement et obligent leurs adversaires à commettre des erreurs techniques. Alors que le but havrais avait commencé à instaurer le doute côté montpelliérain, la solution est venue d’un exploit individuel. A 25 mètres des buts adverses, Škorvánková  déclenche une magnifique frappe qui atterrit en pleine lucarne (1-1, 32′).  Avec cette égalisation, on pensait que le plus dur était fait pour les Pailladines, mais les Havraises ont prouvé le contraire. A la 43ème minute de jeu, la frappe de Clark (encore elle) passe à quelques centimètres du poteau gauche de Perrault. Quelques minutes plus tard, la même attaquante effectue un énorme raté juste devant la cage montpelliéraine. Même si les Normandes auraient probablement pu être devant à la pause, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité.

Les Pailladines entrent dans la seconde période avec beaucoup d’ambition. Les Havraises laissent de l’espace à la porteuse du ballon à 25/30 mètres des buts, ce qui permet aux Sudistes de déclencher plusieurs frappes. Néanmoins, les tirs de Landeka (53ème min.) ou de Banusic (55′ et 57′) ne mettent pas Picaud en difficulté.  Les Pailladines monopolisent le ballon dans un premier temps sans véritablement créer du danger. A 30 minutes de la fin du match, on sentait que la partie pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Suite à une erreur défensive de Lakrar aux abords de la surface, le ballon arrive dans les pieds de Clark mais les attaquantes normandes ne parviennent pas à se mettre dans une bonne position pour frapper. Le match a finalement tourné en faveur des filles de Frédéric Mendy à 10 minutes de la fin du temps réglementaire. Côté droit, Mondésir remet en retrait pour Torrent qui passe à Weerden dans la surface. L’attaquante néerlandaise pivote sur elle-même et tire hors de portée de Picaud (2-1, 81′). Weerden marque ainsi son tout premier but sous ses nouvelles couleurs. Les Pailladines concluent le match de la meilleure des façons grâce à Fowler qui effectue un superbe enchaînement contrôle-frappe dans la surface (3-1, 89′).

Après cette victoire dans la douleur, le Montpellier Hérault Sport Club reprend provisoirement la 3ème classe du classement, avant le choc entre le Paris FC et Bordeaux de demain. Pour leur prochain match, les filles du MHSC affronteront Issy le 5 décembre après la trêve internationale.

Crédit Photo : Montpellier HSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *