Les Montpelliéraines s’inclinent lourdement face à Lyon (résumé)

Ce samedi soir, la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club accueillait l’Olympique Lyonnais à Grammont pour le compte de la septième journée de championnat. Les Pailladines se sont lourdement inclinées (0-5).

LA COMPO

Perrault – Lakrar De Almeida Pankratz – Mondesir  Landeka Le Bihan  Skorvankova (Weerden) Belloumou –  Engman (Nicoli) Fowler (Léger)

Résumé

Avec les blessures d’Anouk Dekker, Lisa Schmitz, Lena Petermann et Sarah Puntigam et la suspension de la capitaine Marion Torrent, c’est avec beaucoup d’absentes que les Pailladines ont dû aborder ce match qui  s’annonçait déjà compliqué pour elles. En effet, dès les premières minutes, les Lyonnaises se mettent à l’abri avec, dans un premier temps, la tête de Maroszan qui reprend un centre de Cascarino (0-1, 4′), et le coup franc de Maroszan sur la tête d’Henry (0-2, 7′). Deux occasions, deux buts pour les Fenottes.  Après cette entame de match catastrophique, les Pailladines tentent de sortir la tête de l’eau avec un belle action collective à la 18e minute qui se conclut par une frappe de Landeka mais c’est à côté.  Les Lyonnaises sont cependant bien décidées à alourdir un peu plus le score. Juste après cette occasion montpelliéraine, c’est encore une fois Cascarino qui sert parfaitement Le Sommer qui n’a plus qu’à mettre le ballon hors de portée de Perrault (0-3, 20′). Malgré l’écart flagrant entre les deux équipes ce soir là, les Pailladines ne lâchent pas et repartent de l’avant. La frappe enroulée d’Engman à la 21e minute passe au-dessus. Quelques instants plus tard, Mondésir met Karchaoui en difficulté dans son dos et réussit un centre mais personne ne peut le reprendre devant le but. Peu avant la pause, Fowler est également auteure d’une belle action mais ça ne suffit pas.

Les filles de Frédéric Mendy démarrent moins mal la seconde période. Elles ont des intentions intéressantes et sont plus agressives dans les duels, ce qui leur permet de ne plus prendre de buts durant un certain temps. Même si elles encaissent deux autres buts signés Gunnarsdottir  (0-4, 72′), et Buchanan (0-5, 93′) les Pailladines auront donné une plus belle image du club en deuxième mi-temps et se seront battues jusqu’au bout mais elles seront tombées sur plus fortes qu’elles.

Après cette soirée difficile, les féminines du Montpellier Hérault Sport Club se situent toujours à la 3ème place du classement en championnat, derrière Lyon et le PSG. ll faut maintenant vite se concentrer sur le match face à Dijon samedi prochain.

Crédit Photo : Montpellier HSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *