Les Pailladines arrachent la victoire face au Paris FC après avoir longtemps été menées au score (résumé)

Ce samedi après-midi, la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club accueillait le Paris FC pour le compte de la quatrième journée de D1 Arkéma. Les Montpelliéraines se sont difficilement imposées 2-1 grâce à des buts de Mary Fowler et de Lena Petermann.

LA COMPO

Schmitz – Torrent De Almeida Dekker (Nicoli) Pankratz – Landeka Puntigam – Mondesir Skorvankova (Fowler) Weerden (Le Bihan)– Petermann

Résumé

Le match commence fort avec, dès la 2e min de jeu, un penalty accordé aux Parisiennes après une faute dans la surface commise par Anouk Dekker sur Linda Sallstrom. Heureusement pour les Pailladines, Gaëtane Thiney rate sa frappe, même si Lisa Schmitz part du bon côté. Les Parisiennes sont beaucoup mieux rentrées dans la partie  que les Héraultaises. On assiste ensuite à un match beaucoup plus fermé, avec pas beaucoup de d’occasions nettes à se mettre sous la dent, d’un côté comme de l’autre. Néanmoins, se sont les filles du Paris FC qui finissent le mieux la première mi-temps. Elles ont notamment profité de nombreuses pertes de balles côté montpelliérain, à l’image de cette passe ratée dans l’axe de la capitaine Marion Torrent à la 39ème minute récupérée par une attaquante du camp adverse. Le manque de réalisme des Parisiennes les empêchent d’ouvrir le score à plusieurs reprises.

A l’entame de la seconde mi-temps, l’équipe visiteuse se montre nettement plus dangereuse que les Pailladines. Suite à une énième erreur de relance de la défense montpelliéraine, le Paris FC ouvre le score par l’intermédiaire d’Emelyne Viens qui déclenche une frappe bien placée à l’entrée de la surface (0-1, 57′).  Trois minutes plus tard, Ashleigh Weerden manque l’égalisation pour les Montpelliéraines après une perte de balle de la défense Parisienne. Les filles de Frédéric Mendy sont dominées dans le jeu et peinent à garder le contrôle du ballon.  Le Paris FC a plusieurs fois l’occasion de faire le break mais les joueuses pêchent dans le dernier geste. A la 67ème minute de jeu, Oriane Jean-François frappe aux abords de la surface pailladine, mais le poteau dans un premier temps et le tacle de Morgane Nicoli (tout juste entrée en jeu) dans un deuxième temps, sauvent Montpellier. Ce n’est que 20 minutes avant la fin du temps réglementaire que les Montpelliéraines arrivent à véritablement créer du danger dans le camp adverse. A la 70ème minute, suite à un centre de Weeden, Mary Fowler contrôle parfaitement le ballon dans la surface mais n’arrive malheureusement pas à enchaîner la frappe. A dix minutes de la fin, une nouvelle occasion se présente, et cette fois, c’est la bonne. Lena Petermann donne un très bon ballon à Fowler dans le dos de la défense et Fowler marque d’un tir croisé. (1-1, 79′). Il faut ensuite compter sur une Lisa Schmitz imparable pour contrer les assauts parisiens à la fin du match. Elle se montre notamment décisive à la 83ème minute face à Viens et à la 86ème face à Catala. Au bout du temps additionnel, c’est finalement Petermann qui libère les Pailladines. Après une frappe contrée de Fowler, Petermann se trouve au bon endroit et met le ballon au fond des filets (2-1, 91′). Petermann inscrit ainsi son 3ème but personnel en 4 matchs.

Avec cette victoire à l’arraché, les féminines du Montpellier Hérault Sport Club signent une troisième victoire consécutive et restent à la 2ème place du classement, derrière Lyon !

Crédit Photo : Montpellier HSC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *