Louis Nicollin

Louis Nicollin – 29 juin 1943 / 29 juin 2017

Les émotions et les nombreux témoignages suscités à l’égard du décès de Monsieur Nicollin, prouvent un attachement et une véritable affection à la personne qu’était le Président du Montpellier Hérault Sport Club.
Louis Nicollin était reconnu par tous, que cela soit dans le monde du sport, ou par les hommes politiques. Il ne laissait personne indifférent. C’était un personnage unique.

D’abord entrepreneur, il mena à bien ses affaires, et développa l’entreprise de nettoyage de déchets de son père partout en France, et même dans certains pays européens. Le Groupe Nicollin est parti d’un petit camion transportant du charbon pour en devenir un empire. Le patron Loulou se souciait toujours de ses employés.

Ensuite président, Louis Nicollin créa la Paillade en 1974 “la fille que je n’ai jamais eue”. L’année 1974 est une date à marquer au fer rouge pour la famille Nicollin. C’est à ce moment là que tout a commencé.
Il connaîtra un certain succès dans le football avec cette première montée en D1 en 1981, ses nombreux exploits en coupe, cette victoire en Coupe de France en 1990, ce quart de finale de Coupe des Coupes en 1991 contre Manchester United. Le club de Montpellier ainsi que Louis Nicollin se font ainsi connaître aux yeux du football français.
Une période plus compliquée arriva ensuite mais Loulou remonta la pente avec cette ascension en Ligue 1 en 2009 après des années de purgatoire. Il atteindra la plénitude avec ce titre de Champion de France en 2012 devant l’ogre qatari. L’année suivante, le MHSC disputait pour la première fois la Ligue des Champions.
Passionné de sport, il n’hésita pas à jouer les mécènes pour de nombreux clubs de la région. Le MVUC, le MHB, le MHR et le Montpellier Paillade Basket peuvent lui rendre un véritable hommage. Louis Nicollin a joué un rôle central dans le développement du sport montpelliérain. Il aida également les sportifs de haut niveau tel que le marcheur Yohan Diniz ou le vice champion olympique Mahiedine Mekhissi. Il était enfin Président de la Fédération des joutes.
N’oublions pas son musée, ce fameux musée, peu de monde ont eu accès à ce véritable temple du sport. C’était sa fierté. Un endroit où il pouvait se ressourcer et passer des heures en contemplant ses reliques.

Précurseur dans le football féminin, il fut le premier à créer une section féminine semi professionnelle. Il amena les Féminines MHSC au plus haut avec notamment 2 titres de championne de France en 2004 et 2005 et 3 victoires en Coupe de France 2006, 2007 et 2009. Ce qui fait de Montpellier un des clubs les plus titrés du football féminin français. Cette année, le club s’est qualifié pour la prochaine Ligue des Champions.
Aujourd’hui, Louis Nicollin vient de refaire le coup en reprenant une équipe de Beach Soccer et la faire émerger à un niveau professionnel avec notamment l’aide de Robin Gasset, fils de Jean-Louis. Loulou aime travailler avec sa famille et des personnes de confiance. Ce qui a fait sa réussite.
Nous nous rappellerons de ses cris de guerre mémorable avec le célèbre zig zag zig zag tant entendu après les nombreuses victoires l’année du titre et de ces nombreuses déclarations.
Trois me reviennent en tête : “Je me mets à la place du président du PSG qui a un budget de je ne sais pas combien, quand il voit celui de Montpellier il doit se poignarder le cul avec une saucisse le mec”, “Il faudrait que le stade soit plein. Malheureusement, on est dans une ville où les gens aiment le sport, mais en chambre” et “Ceux qui me connaissent bien ne peuvent pas penser que j’abandonnerai la Paillade.”

Pour terminer, Loulou ne fera rien comme les autres. Il meurt le jour de son 74ème anniversaire qui rappelle la naissance du Montpellier Hérault Sport Club en 1974. Comme un pied de nez à l’histoire et aux nombreuses rivalités, Louis Nicollin décèdera à Nîmes. Tout un symbole.
Les trois piliers de la Paillade s’en sont allés. D’abord Bernard Gasset, ensuite Georges Frêche et maintenant Louis Nicollin. Il sera difficile de les remplacer mais comme on dit “la paillade ne meurt jamais”. C’est à Laurent Nicollin, de reprendre le flambeau maintenant et de mener à bien une nouvelle histoire.
Nous avons également une pensée particulière pour sa femme Colette, qui aura toujours été présente pour le soutenir et l’aider dans ses moments de doute et ses nombreux succès.

Powered by Live Score & Live Score App