Des pailladines conquérantes (résumé)

Ce samedi après-midi, les FémininesMHSC recevaient le Paris FC à Grammont sous un beau soleil d’automne. Les joueuses de Jean-Louis Saez étaient en quête de certitude et elles se sont imposées avec la manière (2-0).

Le coach héraultais alignait à nouveau un système en 3-5-2 mais avec des changements notables de joueuses. Marion Torrent passait dans l’axe de la défense. Linda Sembrant et Sofia Jakobsson, Valérie Gauvin étaient titularisées, Anouk Dekker retrouvait sa place au milieu de terrain et Janice Cayman découvrait le poste de latéral droit. Des choix payants puisque le Montpellier Hérault est très solide en cette première mi-temps. La gardienne pailladine Casey Murphy est très peu mis à contribution. Les joueuses pratiquent un jeu cohérent avec un déchet technique moindre. Le match a tout même du mal à se décanter. Les deux équipes font beaucoup de fautes (39 fautes seront commises au cours de ce match). C’est suite à une faute à l’intérieur de la surface parisienne que Valérie Gauvin ouvre le score sur penalty en prenant à contre pied Karima Benameur (1-0, 37′).

En seconde mi-temps, le jeu est mois haché. Les deux équipes se livrent. Les pailladines arrivent alors à breaker rapidement. Après un arrêt de jeu (sortie sur blessure de deux joueuses de Paris FC), le MHSC part en contre. Janice Cayman est seule sur son aile droite. Elle en profite pour centrer parfaitement sur la tête de Clarisse Le Bihan qui trompe la gardienne parisienne (2-0, 50′). L’efficacité est enfin retrouvée pour nos pailladines. Les faits de jeu nous sont plus favorables. Ensuite, les montpelliéraines essayent de conserver ce score mais les parisiennes ne lâchent pas et se procurent 4-5 occasions franches. Casey Murphy est une forteresse. Rien ne passe. C’est même Montpellier qui est tout près d’inscrire le troisième but à un quart d’heure de la fin du match. Sofia Jakobsson parvient à faire un numéro en se dépêtrant de la défense parisienne et arrive à dribbler la gardienne mais en bout de course face au cage vide elle tire sur le poteau. Rageant ! Dans les arrêts de jeu, Stina Blackstenius loupera une belle occasion.

Les FémininesMHSC remportent un match très important face à une équipe qui joue les premiers rôles chaque année !

Crédit Photo : Montpellier HSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *