Laurent Nicollin : “Avoir un championnat de D1 Féminine haut de gamme dans 10 ans”

A l’initiative de Laurent Nicollin, les clubs professionnels français ont créé une Association pour le Football Féminin Professionnel (AFPF) afin de structurer et de solidifier la D1 Arkema. Le Président du MHSC et de l’AFPF, Laurent Nicollin, a rappelé que le football féminin français n’était pas rentable auprès du média Foot d’Elles“Cela ne sert à rien d’investir dans une section féminine s’il n’y a pas de retour financier derrière. Je le fais par passion et parce que j’aime mes filles, mais on ne peut pas jeter des sous pour jeter des sous, c’est pour ça qu’il faut bouger.” Il souhaite surfer sur la dynamique de la Coupe du Monde 2019 organisée en France. “Il faut profiter de l’élan et des avancées du Mondial pour donner un coup de boost à notre championnat, mais ce n’est pas un projet de six mois. L’idée, c’est d’avoir un championnat haut de gamme dans 10 ans et si on ne fait rien, la D1 française sera quelconque.”

Mais le Président pailladin sait la difficulté pour attirer les spectateurs au stade et ce que cela peut coûter de faire jouer les pailladines au Stade de la Mosson. “Cela doit venir petit à petit. Je ne peux pas jouer à la Mosson, ça me coûte trop d’argent et je n’ai pas le public pour. J’ai mon stade pour les filles, il faut déjà faire mille ou deux-mille personnes à chaque match.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *