Pour Yannick Chandioux, le recrutement des pailladines n’est pas terminé

A moins d’un mois de la reprise du championnat de D1 Arkema, l’entraîneur de la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club, Yannick Chandioux, a indiqué au Midi Libre que le recrutement des pailladines n’était pas terminé. Alors que cinq joueuses sont déjà arrivées, l’ancien coach de Dijon souhaite encore deux profils : une défenseur centrale et une attaquante excentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *