Vitorino Hilton : “Le discours d’un coach peut tout changer”

C’est Vitorino Hilton qui a succédé à Michel Der Zakarian devant les micros et caméras, afin d’évoquer à son tour la rencontre de dimanche contre le DFCO. Et le “Capitão” n’a pas manqué de sonner le glas d’entrée en précisant que “c’est la deuxième partie de saison qui commence, ce week-end c’est un match très important pour nous. On est classés quatrième actuellement, il faut rester dans le haut du tableau jusqu’à la fin de la saison. A nous de montrer que nous ne sommes pas là par hasard“.

Le défenseur central brésilien, toujours aussi important et plus qu’opérationnel dans le groupe cette saison (“je profite de cette saison pour tout donner et aider le club comme je peux. Physiquement, je me  sens toujours bien, j’oublie parfois que j’ai 41 ans“), a bien insisté sur la prudence dont le MHSC devra faire preuve dimanche et sur la nécessité de ne pas sous-estimer le choc psychologique qui pourra découler de la nomination, ce jeudi, d’Antoine Kombouaré à la tête de l’équipe bourguignonne, en remplacement d’Olivier Dall’Oglio : “il faut gagner des matches pour avancer. On sait que quand un club change d’entraîneur, la motivation est d’autant plus importante, on sait que ce sera un match compliqué dimanche. On a tous connu les changements d’entraîneur, je pense que le discours d’un coach peut tout changer“.

Interrogé à son tour au sujet de Petar Skuletic, Vitorino Hilton n’a pas tari d’éloges sur son coéquipier : “Skuletic nous aide beaucoup quand il rentre, il nous permet de garder le ballon assez haut. C’est quelqu’un de très apprécié dans le vestiaire, tout le monde l’aime bien“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *