Laurent Nicollin : “S’ils me font chier, je leur dis”

Dans son édition du jour, le quotidien sportif, L‘Equipe, consacre une série au Mouvement Ultras. Le Président du Montpellier Hérault Sport Club, Laurent Nicollin, a notamment indiqué qu’il avait choisi de rencontrer les supporters plusieurs fois par saison pour maintenir le lien.

« Deux ou trois fois par an. Quand il y a des choses qu’ils ne comprennent pas, on leur explique. Certains, je les connais depuis quinze ou vingt ans, c’est un avantage. La nouvelle génération est plus difficile à gérer. Mais je n’ai pas peur de sanctionner. Il n’y a pas de discours lisse. S’ils me font chier, je leur dis, notamment après le match contre Paris (0-4, 37e journée de Ligue 1, 14 mai) quand ils ont balancé des fumigènes sur le terrain : on passe pour un club de voyous, de merde. Si je suis content, je leur dis aussi… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *