Andy Delort : “C’est extraordinaire d’être au MHSC”

Au sortir d’un derby rude et engagé, disputé dimanche dernier sur le terrain de nos voisins nîmois, place à une nouvelle échéance de taille pour le MHSC avec la réception de l’AS Monaco ce dimanche à 15h au Stade de la Mosson. Les journalistes présents pour la conférence de presse de ce jour ont eu l’opportunité de voir Andy Delort, buteur et héros d’un jour aux Costières,  se présenter face à eux pour répondre aux questions.

Et bien que les journalistes aient recueilli le sentiment de l’attaquant Pailladin à propos de la rencontre qui se profile contre Monaco et qui s’annonce particulièrement ardue (“dimanche, ça va être compliqué, c’est une autre équipe qu’au match aller“), impossible d’éluder la dernière performance combative et courageuse de l’attaquant héraultais, ainsi que son retour triomphal (et celui de toute l’équipe) sur les terres montpelliéraines dimanche dernier avec la satisfaction d’avoir conservé la suprématie régionale : “Le retour à Grammont dimanche dernier, c’était extraordinaire. ça nous a soudé encore plus avec notre public. Ils sont là tous les week-ends à nous encourager, leur accueil c’était presque comme une victoire pour nous“. Une ferveur décuplée par un but inscrit sur un lob astucieux, à la 74ème minute d’un match dont le MHSC commençait a retrouver le fil en seconde période, et qui a permis à son auteur de voir sa côte d’amour auprès des supporters et dirigeants monter en flèche en un instant : “Ce but à Nîmes m’a fait beaucoup de bien. C’est une histoire incroyable : marquer à la 74ème…dans un derby. C’est un signe. Le Président Laurent Nicollin et son frère Olivier m’ont dit des mots touchants suite à ce but. Ce but est symbolique parce que je suis croyant et je sais que je ne l’ai pas mis tout seul à Nîmes à la 74ème. Quelqu’un m’a accompagné. Le président devait s’imaginer que son père était là et je suis très fier d’avoir vécu ce moment”.

Cependant, outre l’apport du point du nul au MHSC, ce but a aussi eu l’effet de conforter Delort dans ses certitudes sur le fait qu’il était bien à sa place au sein de son club actuel : “Depuis mon arrivée, j’ai l’impression d’avoir toujours été ici, de faire partie des murs. C’est extraordinaire d’être au MHSC. C’est comme une fille que t’as toujours voulu et que t’as jamais eu et du jour au lendemain tu l’as. Et tu te rends compte put**n que t’avais bien fait d’attendre. Tu te dis que peut-être tu l’aurais pris y’a 4-5 ans en arrière t’aurais fait des bêtises et ça n’aurait pas duré. Alors que là aujourd’hui, t’es bien (rires), cette relation peut durer“. Une confiance qui semble être de retour pour Andy Delort, bien entretenue par la complicité qu’il affiche avec son comparse de l’attaque en la personne de Gaëtan Laborde (“c’est important les passes décisives pour moi, avec Gaëtan on s’est bien trouvés“), un atout qui ne sera pas de trop pour permettre au MHSC d’enchaîner un cinquième match sans défaite dimanche après-midi.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *